Il était une fois...

Tom s'est dit un beau jour enfermé chez lui : "J'aimerais refaire une course de vélo" (mais ce n'était pas possible, trop simple).

Puis il a enchaîné avec : "J'aimerais beaucoup jouer à une course de vélo" (mais je n'ai pas ce genre de jeu chez moi).

Et enfin, 3ème acte, il déclara : "Je vais alors créer ma course !" (le début des ennuis...)

6 mois plus tard, après de bien moches bouts de papier raturés et re-raturés, je tenais en mains ce que j'ai si souvent appelé "THE jeu". Et, têtu comme un bélier, j'ai osé demander à Estelle d'apporter une petite touche au projet (dont je ne savais plus très bien ni quand et pourquoi je m'étais embarqué dans cette idée).

"Mais trois fois rien, hein. Juste un visuel qui claque. Et pas de panique, il n'y a que 92 cartes à faire. C'est bon pour toi ?"

Graphiste de métier, Estelle m'a alors délicatement répondu : "C'est mignon ton jeu, mais j'ai un vrai métier alors on verra plus tard" (le fameux "plus tard" qui veut dire ce que l'on sait tous...).

Et au neuvième mois d'acharnement, le petit est né : 250gr pour 9 cm de long. De beaux visuels pour accrocher l'oeil et un jeu prêt à l'emploi. Bref, le coup de foudre des parents pour cette réalisation pas très causante (mais avec ce petit truc en plus qui nous a poussé à le garder). Après ce premier pari gagné, le second fait appel à vous !